Festival de lettres d'amour - 1 ere édition - du 9 mai au 3O juin 2017 

Certains d'entres vous connaissent déjà le festival des lettres d'amour qui a eu lieu à Auray, du 9 mai au 3 juin, pour les autres je refais un petit tour de piste pour vous retracer le chemin du festival qui fait du bruit avec des mots doux 

 
La médiathèque

Tout d'abord une exposition d'origami réalisés dans les écoles primaires de la ville, ainsi que dans les ateliers enfants et adultes, a démarré à la médiathèque D'Auray, pour gagner peu à peu toute la ville. Sous forme d'étoiles ces origamis n'était pas sans rappeler que nous somme tous nés sous le même ciel étoilés et qu'il était peut-être question que chacune d'entre elle soit remplie d'amour... dans chaque étoile les enfants et adultes avait écrit un mot doux ou un poème ... voire dessiné pour les plus jeunes.

Ateliers de gravure, réalisés par les lycéens de l'école Benjamin Franklin, sous la direction artistique de Philippe Harnois. 

Le parvis Athéna 

Nous avons dans un deuxième temps avec des artistes de la ville, tels que Karen Raccah et Katy Wallon, investis le parvis Athéna pour y réaliser une fresque dédiée à Victor Hugo et Juliette Drouet, dont les lettres d'amour ont été lues à la médiathèque par Geneviève Robin et Guy Abgrall, ainsi qu'une fresque murale dédiée aux mots d'Amour, qui se développait comme une bobine de fil...

Les commerces de la ville 

Nous avons poursuivis l'onde de choc dans les différents commerces de la ville, qui avaient prêtés leurs vitrines, pour nous permettre de faire de la poésie spontanée, toujours en rapport avec le lieu, toujours tourné vers le sentiment amoureux.

La rue du Belzic a été prise en charge par le lycée Dugesclin pour exposer leurs poème et créations graphiques, dans les 11 commerces participants.

Une oeuvre spontanée, est née sous les doigts colorés de Corinne Pichon et Laetitia Floriot, pour créer un espace qui devient déjà un incontournable banc aux amoureux! Avec son délicieux crochetage de cours et de couleurs, agrémentés de collage d'un texte dArthur Rimbaud...A ne pas manquer pour immortaliser un moment :-)

Le collectage

Plusieurs boites à lettres ont été créées ou relookées pour le collectage de lettres disposées dans les endroits stratégiques de la ville comme la gare SNCF, le port de Saint Goustan, le quartier du Gumenen, le cinéma Ti Hanok, la place Notre Dame, et en fin la rue Barré et la médiathèque d'Auray.

Le cinema Ti Hanok, exposition et festival du film d'amour

Ces lettres ont été mise en page par plusieurs artistes et bénévoles, pour réaliser une fresque exposée au cinéma Ti hanok, du 1 au 30 juin sous forme d'un mur de pierre, créant un parallèle au mur des lamentations, pour devenir un mur de redécouverte des sentiments amoureux, de mots tendres jetés pour la première fois sur papier, ou issus de situation d'éloignement comme en temps de guerre ...pour découvrir aussi les façons actuelles de se dire je t'aime comme par le biais des sms, mails, émodjis...

Ateliers écriture et la MAL

Moments intenses de partage lors des ateliers d'écriture à la Maison d'Animation et des Loisirs ainsi qu'au cinéma. Artistes prêtant leurs oeuvres pour orner les murs du cinéma, créations, patchwork de personnalités, mélanges de couleurs, débordements de vie...

Une sélection de lettres choisies ont servis à lecture dynamique et théâtralisée par Patrick Joliot et ses 3 drôles de dames Sophie, Soizig et Aline, lors de l'inauguration du 1 er festival de Films d'Amour au cinéma Ti Hanok.

Traduites en langues des signes par deux traducteurs Maria de Foresta et Loic Jacqumin, qui ont généreusement donné de leurs temps pour venir nous traduire les textes accessible aux personnes sourdes et malentendantes.

Intervention d'une compagnie de cirque "les invendus", rencontre d'une jeune réalisatrice Estelle Fromentin, et découvertes de ses lettres d'amour rapportées de voyage, soirée cabaret, avant première et clôture en fanfare avec la fanfare du Bono venues nous faire danser aux sons des airs balkaniques.

Micro-trottoir et AMISEP

Réalisation d'un micro-trottoir par les jeunes de L'AMISEP, qui ont prêté leur concours à ce projet, en allant interviewer les personnes dans la rue, avec des questions relatives aux sentiments amoureux 

Créant pour l'occasion 2 fresques de mots doux, et d'extraits de chansons portées sur le rapport amoureux en passant par les échanges SMS, aux émodjis... 

Audibles dans le hall d'accueil du cinéma tout au long de l'exposition, ainsi que des courts et longs métrages.

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now